Depuis 1146, Warluzel est l’une des rares bourgades à avoir conservé son vocable d’origine.
Et pour cause : ce nom fut également celui de la famille qui régenta cette seigneurie située à la lisière du bois de Lucheux, et ce jusqu’en 1680.

Aujourd’hui, les habitants de ce village situé au sud-ouest d’Avesnes-le-Comte sont restés attachés à leur tradition agricole. La motte sur laquelle s’élève l’église Saint-Marie-Madeleine la pénitente, construite aux XVIIe – XVIIIe siècles, et la cloche gravée en 1554 au nom de la famille seigneuriale sont les derniers témoins du passé féodal de la commune.

En 1928, des travaux visant à remettre à niveau l’ancien cimetière qui entourait l’église ont mis à jour une partie des pièces de grès servant de fondations. Parmi ces pièces, taillées ou sculptées, on retrouve des fonds baptismaux datés du XVIe siècle. Ils représentent la pièce la plus importante de ces exhumations. L’histoire de la petite chapelle de Notre-Dame de la Consolation fut bien tourmentée. Détruite à la Révolution, elle fut reconstruite en 1816. Le rideau végétal formé par la proximité de la forêt de Lucheux vient agrémenter les paysages de cultures déjà très diversifiés.

Pour les amateurs de randonnées, le départ du sentier des Deux Sources se trouve sur la place du village.